La rencontre entre Solidarité et Passion
La rencontre entre Solidarité et Passion

Ferrari 250 GTO (1962-1964)

Voiture-phare de l'histoire de Ferrari, la 250 GTO concilie lignes de rêve, mécanique brillantissime et invincibilité en compétition. En somme, la perfection sur quatre roues... 

Même s'il ne se déplace que très rarement sur les circuits, Enzo Ferrari n'a d'intérêt que pour ses voitures de course assurant brillamment la promotion d'une marque qui, en à peine plus de dix ans, a atteint un incroyable niveau de notoriété.

 

Mais pour vaincre, Ferrari se doit d'innover et d'anticiper, exploitant en cela toutes les astuces que permettent les règlements. Enzo Ferrari va faire en cela preuve d'une belle maîtrise en lançant le chantier de la 250 GTO. Afin d'homologuer celle-ci dans le nouveau Championnat du monde des voitures de sport réclamant la fabrication d'au moins 100 exemplaires, Ferrari va faire passer sa GTO (pour Grand Turismo Omologoto) comme une simple évolution de la 250 GT SWB.

 

"Evolution" n'est pourtant pas le terme le plus approprié tant la GTO diffère de sa devancière. Moteur hérité de la 20 TR, boîte à cinq rapports et non plus quatre, carrosserie tout en aluminium longuement testée en soufflerie, et 100 kilos de moins sur la balance.

 

La Commission sportive internationale donnera cependant son aval à cet extension d'homologation, permettant ainsi à Ferrari d'économiser la coûteuse production de 100 voitures spécifiques. Aussi belle que bien conçue, la GTO va immédiatement confirmer ses capacités en course,  remportant trois titres mondiaux d'affilée complétés de deux deuxièmes places au Mans.

 

Sur les 39 voitures produites au total, certaines ne connurent pas le vacarme des circuits, se transformant ainsi en fantastique GT de la route de 300 chevaux, faisant de cette GTO probablement la plus célèbre des Ferrari construites.

Contact HISTORAUTO

Nous joindre ? Très simple : utilisez le formulaire de la rubrique contact. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais !