La rencontre entre Solidarité et Passion
La rencontre entre Solidarité et Passion

Aston Martin DB5 (1963-1965)

Racée, puissante et nerveuse, la DB 5 fut une des plus belle réussite de la marque et sans aucun doute la plus belle partenaire de 007.

La classe à l'état pur, version british, un cas unique dans l'histoire de l'automobile, où le constructeur qui fabriquait cette magnifique sportive était en effet une entreprise artisanale en perpétuel déficit.

 

Lancée en 1963 en coupé et en cabriolet, la fameuse DB5 est une évolution réussie de la DB4 sortie en 1958 dont la carrosserie aluminium avait introduit en Grande-Bretagne le style "Grand Turismo". DB, ce sont les initiales du patron et de l'âme d'Aston Martin Sir David Brown, souvent considéré comme le créateur de la marque alors qu'il en fut le repreneur après la Seconde Guerre Mondiale.

 

Les riches Européens de l'époque firent bon accueil à la DB4, et plus encore à la DB5, l'Aston Martin la plus aboutie. La principale différence avec sa prédécesseur se situe au niveau du moteur. Ce dernier, un six cylindres en ligne double arbre est porté à 4,0 litres contre 3,7 litres pour la DB4. Cette nouvelle configuration moteur lui confère ainsi 282 chevaux à 5 500 tours/minutes affichant un vitesse maximum de 230 km/h. Le 0 à 100 km/h quant à lui s'effectue en 8,1 secondes.

 

A peine présentée, cette dernière s'imposa comme une évidence au producteur de James Bond, qui en fit la partenaire de l'agent 007 dans son troisième film "Goldfinger". Elle devint d'ailleurs pour longtemps la voiture de Sean Connery. Propulsée en haut de l'affiche, la firme vendait alors 500 voitures par an à un prix comparable à une Ferrari.

 

Mais sous la réussite commerciale et la célébrité modiale sommeillait toujours un mal chronique : des finances en déficit. Pris à son tour dans la tourmente, David Brown fut contraint de céder son entreprise.

 

A tout jamais cependant, la DB5 restera dans le fleuron inaltérable d'Aston Martin. Sa ligne parfaite et sa carrière météorite lui confèrent son caractère exclusif et sa place au panthéon de l'automobile.

 

Contact HISTORAUTO

Nous joindre ? Très simple : utilisez le formulaire de la rubrique contact. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais !